Jean Gaudreau rend hommage au Moulin à images au Diamant

2 juin
2022

Les arts visuels à l’honneur grâce au Mouvement Desjardins

En hommage aux 15 ans de création du Moulin à images conçu par Robert Lepage et Ex Machina, l’artiste Jean Gaudreau présente cinq immenses toiles faisant référence à l’histoire de Québec et à l’iconographie de la célèbre projection. Le public peut maintenant découvrir l'œuvre créée sur mesure pour le mur situé au-dessus du bar du Diamant, au foyer Desjardins.

«Le Diamant est privilégié de pouvoir compter sur l’appui de précieux partenaires afin de mettre en lumière ses différents espaces », affirme Steve Labrie, directeur général du Diamant. La mise en valeur du foyer Desjardins en est un bon exemple. « Grâce au soutien et à la grande générosité du Mouvement Desjardins, nous disposons maintenant d’un équipement permettant l'accrochage d'œuvres monumentales. Des artistes de tout horizon seront mis de l’avant au Diamant au cours des prochaines années. Le public pourra ainsi découvrir et apprécier des propositions artistiques audacieuses », précise-t-il.

«La culture et le développement économique sont étroitement liés, affirme Marc Villeneuve, vice-président, Développement et rayonnement des affaires, Services aux entreprises du Mouvement Desjardins. Comme le démontre cette exposition, Le Diamant est un acteur important pour le rayonnement et l’essor de la communauté. C’est pourquoi nous sommes de fiers partenaires depuis sa création. Il est d’autant plus réjouissant d’observer que notre engagement permettra de mettre en lumière des œuvres aussi splendides que celles offertes par le peintre Jean Gaudreau.»

Québec en cinq chemins 

Ayant été approché en 2008 pour contribuer au Moulin à images, le peintre Jean Gaudreau a voulu recréer, dans sa nouvelle œuvre au Diamant, les silos qui recevaient la projection des images fragmentaires du Moulin à images

Dans les cinq tableaux, M. Gaudreau a cherché à transmettre la présence incontournable des chemins d’eau, tel le fleuve Saint-Laurent, qui amena les Européens jusqu’à nos rives. Les chemins de terre, qui racontent l’appropriation du territoire et le développement de la ville de Québec sont eux aussi évoqués dans cette série. Bien que d’une autre époque, le chemin de fer y trouve également sa place, dépeignant l’exploitation des minerais. Enfin, la voie aérienne, qui représente le chemin d’air, est quant à elle illustrée par un petit avion traversant les silos de toutes parts.

Un clin d’œil à l’histoire de l’art visuel au Québec, représenté par trois artistes qui ont marqué le parcours de M. Gaudreau, fait également partie de la série. On reconnaît des références au travail de Jean-Paul Lemieux, Jean-Paul Riopelle et Alfred Pellan.

L’ œuvre en détail

  • LE CHEMIN D’EAU no 1.1
    152 x 335 cm / 60 x 132 po
  • LE CHEMIN CULTUREL no 2
    228,6 x 167,64 cm / 90 x 66 po
  • LE CHEMIN DE TERRE no 1.2
    152 x 335 cm / 60 x 132 po
  • LE CHEMIN DE FER no 1.3
    182.88 x 365.76 cm / 72 x 144 po
  • LE CHEMIN D’AIR no 1.4
    182,88 x 365,76 cm / 72 x 144 po

Techniques utilisées : acrylique, huile, bâton à l’huile, crayon graphite, feutre et cire.

Bienvenue au public!

Le public est invité à découvrir l’Hommage au Moulin à images au foyer Desjardins à partir du 23 juin, en réservant une plage horaire sur le toit-terrasse du Diamant ou lors d'une visite libre, du mercredi au dimanche de 15 h à 20 h. Il sera également possible d'y accéder en réservant une visite guidée ou avant ou après un spectacle.

Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil