Audio

Balado : Les Divinités spectaculaires

Un des 11 arrêts de Sans murs ni billets, un parcours extérieur mis sur pied par des organismes en arts vivants de la ville de Québec.

Visible de la rue des Glacis, place D’Youville, la fresque Les Divinités spectaculaires de l’artiste Zïlon rend hommage à l’époque du Shoeclack Déchaîné, bar mythique précurseur de la vague punk et new wave dans les années 80 à Québec. Son vestibule se trouvait au même endroit que l’espace qui accueille aujourd’hui l'œuvre au Diamant. Même s’il est possible de l’admirer en tout temps, l’expérience du spectateur est bonifiée par un jeu de lumières activé à la tombée du jour et ce, jusqu’à minuit.  

Dans ce premier balado du Diamant, conçu pour être écouté tout en contemplant la fresque, découvrez des références historiques liées à une époque singulière qui a marqué bien des esprits et comment des artistes tels que Robert Lepage, Yves Jacques et Zïlon en ont été inspirés.

Une méditation guidée est également offerte en extra pour apprécier Les Divinités spectaculaires en pleine conscience et découvrir de nouvelles facettes de l'œuvre.

Balado

Balado disponible — 15 minutes Gratuit

Écouter

Crédits

Oeuvre

Artiste ZÏLON assisté de Gab Doucet

Balado

Réalisation, recherche et animation Élise Rousseau
Montage et mixage sonore Marc-André Lebon
Enregistrement Studio Bruit Blanc
Invités Robert Lepage, Yves Jacques et ZÏLON 

Thème musical

On ne peut pas tous être pauvre
Musique Pierre Gagnon
Paroles Yves Jacques 
Voix Yves Jacques
Producteur Yves Jacques

Un remerciement spécial à Réjean Boudreau, fondateur du Shoeclack Déchaîné, pour les compléments d’informations.