Un automne autour du foyer

3 septembre
2020

Reprise des activités du Diamant

Après plusieurs mois de fermeture imposée brusquement par la crise sanitaire de la COVID-19, Le Diamant va enfin rouvrir ses portes au public à compter du 10 septembre. Dans un contexte de rigueur budgétaire, Le Diamant offrira plusieurs occasions de rencontres lors de concerts intimistes, de lectures dramatiques et de retour dans l’histoire, le tout dans une atmosphère intime et chaleureuse, principalement dans le foyer. Un contexte propice au dévoilement d’un nouveau résident au Diamant...

La rencontre, concept fondateur du Diamant, se vivra donc différemment cet automne. Après une première année grandiose et flamboyante, la reprise des activités offrira au public de se reconnecter les uns aux autres avec intelligence, douceur et délicatesse. Comme un écrin autour du public, Le Diamant apportera réconfort et intimité dans la chaleur de son foyer.

Photo — Stéphane Groleau

Une douce reprise des activités après une brusque fermeture

Comme pour beaucoup de nos pairs du domaine culturel, le vendredi 13 mars 2020 demeurera une date douloureuse et fortement émotive, alors que Le Diamant suspendait brusquement ses activités après ses tout premiers mois d’opérations. Cet arrêt a été d’autant plus brutal que notre année inaugurale a été un succès de programmation, du théâtre au cirque en passant par la lutte, et où le public répondait massivement et fièrement.

— Bernard Gilbert, directeur général et de la programmation

Dans un contexte d’incertitude, le printemps et l’été se sont imposés comme des mois de réajustements budgétaires, de planification et surtout d’actions urgentes afin d’assurer la survie du Diamant, organisme à but non lucratif, coupé brusquement de 90 % de ses revenus issus de la billetterie et du financement privé. Dans le contexte de l’annulation des spectacles encore à l’affiche en mars, soit Quills de Ex Machina et Inferno de Louis Philippe Demers et Bill Vorn, le public a démontré son soutien sans faille du Diamant. En effet, 50 % des acheteurs de billets ont demandé un remboursement alors que l’autre moitié optait pour un crédit ou un don.

Nous avons été submergés par une vague d’amour et de solidarité de la part du public, des témoignages qui ont facilité la traversée de cette longue période avec courage et résilience. Après une multitude de scénarios de réouverture, nous avions hâte de nous tourner de nouveau vers la population pour lui offrir, dans un contexte sécuritaire, des invitations à la douceur et aux retrouvailles.

— Bernard Gilbert, directeur général et de la programmation

Des mesures sanitaires strictes

Au Diamant, on aime porter le masque. Demandez le à nos fans de lutte! Aussi, en lien avec les mesures imposées par la Santé publique, l’accès au Diamant se fera selon des mesures sanitaires strictes afin d’assurer la santé et la sécurité des équipes et des visiteurs. Plus précisément :

  • Jauge réduite à 50 spectateurs dans le Foyer BMO et à 190 dans la Salle Hydro Québec afin de tenir compte de la distanciation physique.
  • Port du couvre-visage obligatoire pour tous les visiteurs de plus de 10 ans et pour l’ensemble du personnel.
  • Nettoyage des mains et questionnaire de santé obligatoires à l’entrée du bâtiment.
  • Parcours à sens unique dans le hall et le Foyer, et distanciation physique obligatoire.
  • Identification de chacun des visiteurs (nom et numéro de téléphone) afin de permettre d’être contacté en cas d’éclosion au Diamant.

En vigueur dès la réouverture des portes, le 10 septembre, ces mesures seront communiquées au préalable sur les différentes plateformes du Diamant, ainsi que sur les lieux grâce à la collaboration du personnel d’accueil.

Au programme, cet automne, au Diamant...

Après de nombreux ajustements, cette programmation « COVID-ement acceptable » est non-exhaustive afin de tenir compte, au fil des semaines, de l’évolution des conditions sanitaires.

DÈS LE JEUDI 10 SEPTEMBRE, OUVERTURE DE LA BILLETTERIE ET VISITES LIBRES


Premier signe tangible de la reprise des activités, la billetterie du Diamant sera de nouveau accessible dans le hall, du jeudi au dimanche, de midi à 18 h. Par la même occasion, le public pourra visiter le hall et le foyer du Diamant, par ailleurs récompensé par deux prix prestigieux d’architecture au cours du printemps. Les mesures sanitaires, dont la prise du nom et coordonnées téléphoniques, seront alors en vigueur.

Photo — Stéphane Groleau

UN PIANO COUVERT DE FEUILLES D’OR, NOUVEAU RÉSIDENT AU DIAMANT

Le Diamant accueille avec fierté et émotion un nouveau résident dans le Foyer BMO : un surprenant piano Steinway fabriqué en 1919, de style Louis-XV et recouvert de feuilles d’or. Confié au Diamant, cet instrument unique et remarquable a appartenu au compositeur et pédagogue Gilles Tremblay et, à l’initiative de son petit-fils, le violoncelliste Raphael Dubé, a été légué à la Fondation des Violons du Roy. Pilier d’un nouveau volet de la programmation, cet instrument aussi remarquable par sa sonorité que par son architecture sera le cœur de concerts intimistes et inédits en collaboration avec les Violons du Roy.

Photo — Elias Djemil

DES COMPAGNIES EN CRÉATION AU DIAMANT

La création sera au rendez-vous cet automne. En plus de la reprise des travaux de création d’Ex Machina au Studio Lepage-Beaulieu, des compagnies de cirque de Québec pourront profiter de la Salle Hydro-Québec pour des résidences de création. Exceptionnellement, compte tenu de la limitation de la jauge et des enjeux de rentabilité financière, cette salle ne sera pas utilisée pour accueillir du public avant le mois d’octobre. Une rare opportunité donc pour Machine de Cirque d’y travailler sur leur nouveau spectacle, Ghost Light, et pour FLIP Fabrique, sur leur nouvelle création, Six Degrés.

UNE FIN DE SEMAINE RENVERSANTE POUR « LE MONDE À L’ENVERS »

Après une fin de semaine mémorable, il y a tout juste un an, pour l’inauguration du Diamant, deux journées seront offertes au public pour découvrir l’envers du décor du bâtiment, les samedi 26 et dimanche 27 septembre, de 13 h à 18 h. Des visites déambulatoires seront proposées aux détenteurs de laissez -passer gratuits à heure fixe et selon des quantités limitées afin de répondre aux exigences sanitaires. Au cours d’un parcours animé par l’Aubergine, les visiteurs découvriront le lieu comme le font nos compagnies invitées, de l’entrée des artistes, en passant par les loges, les coulisses et la scène. En même temps, sur la façade principale du Diamant, face à la place D’Youville, des artistes de la compagnie Look-Up Arts aériens, présenteront en continu, à la verticale, des prouesses acrobatiques combinant art circassien et danse.

Photo — Elias Djemil

UN GRAND CLASSIQUE REVISITÉ ANDROMAQUE EN CRÉOLE

Caressant le projet depuis plusieurs années, huit comédiens d’origine haïtienne du Théâtre de la Sentinelle présenteront une lecture exclusive du grand classique de Racine, Andromaque, en créole haïtien. Parrainée par Robert Lepage, cette activité se déroulera au Foyer BMO, devant cinquante spectateurs, alors que les textes originaux seront projetés en français sur les murs.

POUR SOULIGNER LE 50E ANNIVERSAIRE DE LA CRISE D’OCTOBRE

Dans la continuité du Moulin à paroles et 50 ans après les événements d’Octobre 70, et après deux ans de préparation, Le Diamant et plusieurs partenaires programmeront une semaine d’activités exclusive. L’ONF, Québec en toutes lettres, le Conservatoire d’art dramatique et Sibyllines, avec Brigitte Haentjens et Sébastien Ricard, entre autres, offriront des occasions de réflexion et de plongées dans l’histoire et la société québécoise. Film, lectures, débats seront présentés dans le Foyer BMO et, point culminant, un spectacle à grand déploiement sera présenté dans la Salle Hydro-Québec.

Un dévoilement en continu

D’autres éléments s’ajouteront à la programmation au fil des mois.

La situation sanitaire nous impose de dévoiler avec retenue, selon un rythme mensuel, chacun des éléments de notre programmation d’automne. Nous avons dans nos cartons plusieurs idées de programmation, tout aussi surprenantes qu’inédites, toutefois les conditions optimales, tant sanitaires que financières, sont nécessaires avant de les dévoiler au public. L’expérience des derniers mois nous impose ce rythme d’annonces ponctuelles pour, enfin, vivre des retrouvailles réconfortantes et tout en douceur.

— Bernard Gilbert, directeur général et de la programmation

EXPÉRIENCE DIAMANT — LA TERRASSE

La terrasse combine une visite libre du foyer du Diamant, afin de découvrir toute la richesse historique du bâtiment, et un accès gratuit au spectaculaire toit-terrasse, parfait pour un apéro romantique ou entre amis-es.