À venir au Diamant : Les Sept branches de la rivière Ōta

7 septembre
2022

Pour le plus grand plaisir des spectateurs-trices, le spectacle-événement Les Sept branches de la rivière Ōta, première production d’Ex Machina / Robert Lepage, revient au Diamant les 17, 18, 23, 24 et 25 septembre.

SYNOPSIS

Les Sept branches de la rivière Ōta raconte l'histoire de personnes issues de différentes parties du monde qui sont venues à Hiroshima et se sont retrouvées confrontées à leur propre dévastation et à leur propre illumination. Car, si Hiroshima est la ville de la mort et de la destruction, c'est aussi la ville de la renaissance et de la survie.

En savoir plus

Le saviez-vous?

  • La pièce a été jouée pour la première fois en 1994 à Édimbourg, en Écosse. 
  • 28 villes, dans 15 pays, ont présenté le spectacle.
  • Près de 30 ans plus tard, Rebecca Blankenship et Richard Fréchette ont la chance de renouer avec leurs rôles, ayant été de la distribution originale. Richard Fréchette s’est entretenu avec La Presse à ce sujet.
  • Dans les années 1990, pour répéter Les Sept branches de la rivière Ōta, Ex Machina a utilisé les locaux du Shoeclack déchaîné, une populaire boîte de nuit dans les années 80 qui était située à l’étage de l’ancien YMCA. C’est ce spectacle qui a été le premier (en 1997) et le dernier (en mai 2019) répété à l’ancien studio d’Ex Machina à la Caserne, dans le Vieux-Port. C’est aussi celui qui a ouvert la saison inaugurale du Diamant!
  • Chaque année ou presque, l’équipe doit refaire le casting de l'enfant qui joue dans la pièce, puisqu’il doit toujours avoir le même âge. Il faut donc aussi ajuster le costume et les chaussures, et ce, en double, car cet enfant joue le rôle de la petite fille et du petit garçon. 
  • Selon les dires de Robert Lepage, le spectacle possède un « karma » bien spécial : déclenchement de la pandémie en pleine représentation à Londres, COVID contractée par un comédien en arrivant à Berlin et feu la veille de la première au Théâtre du Nouveau Monde à Montréal font notamment partie de son histoire. Il en parle à l’émission de Pénélope sur les ondes de Radio-Canada aux côtés de Myriam Leblanc et Christian Essiambre lors d’une passionnante entrevue.

Sur les réseaux sociaux

Umihiko Miya (@umihiko.miya), acteur jouant 10 rôles dans la pièce, publie régulièrement du contenu de l’envers du décor sur Instagram. Par exemple, voyez-le se maquiller à la façon Kabuki en quelques minutes lors d’une transition de scène! 

Familiarisez-vous avec les informations historiques liées à la pièce publiées par Théâtre du Nouveau Monde à Montréal, comme les bombardements atomiques d’Hiroshima et de Nagasaki, l’exposition universelle de 1970 et la danse butō.

Et puis, êtes-vous tentés de naviguer sur la rivière Ōta avec nous?

Réservez vos billets

Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil
Photo - Elias Djemil